Annonce

Toutes les lois & décrets relatifs à l'exercice de l'activité de la recherche privée. A lire sur : TEXTES DE LOIS

#1 21-07-2011 19:01:15

Cnsp-Arp
Administrateur
Lieu : Paris
Inscription : 23-08-2007
Site Web

Entre copinage et démocratie, les ARP trinquent !

Communiqué du CNSP-ARP, Chambre Professionnelle des Détectives Français

Suite à la réunion tenue ce jour 21 juillet 2011 à Paris et orchestrée par le "Snarp sous l'égide du ministère de l'Intérieur", un grand nombre
de professionnels Agents de Recherches Privées se sont déclarés choqués par les propos des représentants de l'Etat et par la teneur de cette
réunion.

C'est pourquoi le CNSP-ARP, Chambre Professionnelle des Détectives Français, réagit immédiatement et :

- Conteste la nomination unilatérale du Snarp par le ministère de l'Intérieur alors que la profession souhaitait participer aux travaux en
présentant un professionnel intègre et élu par tous;

- Dénonce le manque de concertation, d'information et de consultation des organisations représentatives de l'activité libérale de la recherche
privée dans la mission de préparation du CNAPS;

- Ne reconnaît pas le syndicat national des enquêteurs d'assurance, en réalité une association loi 1901 récemment créée et sans aucune
représentativité reconnue et qui, pourtant, était présente à la table des "officiels" de la réunion de ce jour;

- Ne peut accepter le comportement du Délégué Interministériel dont les propos se sont avérés incompatibles avec l'indépendance des ARP,
professionnels libéraux qui ne peuvent décemment pas être "partenaires" de l'activité commerciale de sécurité privée, ces deux activités étant
reconnues exclusives l'une de l'autre par les articles 1 et 20 de la loi du 12 juillet 1983;

En quinze années d'activité syndicale, la Présidente du CNSP-ARP n'a jamais assisté à une telle situation ubuesque conduisant inévitablement
à la désorganisation totale de l'activité de la recherche privée et de ses organismes réputés représentatifs !;

Le CNSP-ARP ne peut donc pas reconnaître une déontologie qui serait mise en place par des personnes ne respectant pas eux-mêmes les principes généraux d'éthique et de déontologie qui régissent l'activité libérale depuis de nombreuses années;

Puisqu'aucun dialogue ne paraît possible entre la délégation interministérielle, la DLPAJ et les organisations professionnelles représentatives, le CNSP-ARP va saisir officiellement monsieur le Président de la République, monsieur le Ministre de l'Intérieur, ainsi que la Commission nationale des Professions libérales (CNAPL) afin de les informer de la situation actuelle et du comportement inacceptable et méprisant de représentants de l'Etat envers une profession soucieuse de son avenir.

Pour information, cette requête sera également portée à la connaissance des parlementaires ainsi que des professionnels de la recherche privée.

Le service communication du CNSP-ARP,
Chambre Professionnelle des Détectives
Tél. : 05 58 75 05 18
E-mail : presse[at]cnsp.org
http://www.cnsp.org
Blog CNSP : http://blog-detective.cnsp.org


CNSP-ARP - Chambre Professionnelle des Détectives Français
http://www.cnsp.org http://blog-detective.cnsp.org
Facebook
Téléphone : 0 820 69 62 15    (0,112 Ttc/Mn depuis un poste fixe)

Hors ligne

#2 21-07-2011 19:59:51

GrandAigle
Membre
Inscription : 21-07-2011

Re : Entre copinage et démocratie, les ARP trinquent !

J'ai assisté cet après-midi à cette mise en scène trompeuse et calomnieuse pour les détectives et pour toute une profession et j'en suis resté "baba" !!

Je comprend votre constestation et je suis de tout coeur avec vous. Dites moi comment adhérer ? Plus nous serons nombreux à réagir plus vite nous mettrons ces gens dehors avant qu'ils ne fassent trop de mal à la profession !!

Tous ces personnages présents à la table ne manquent pas d'air et sont d'une absolue mauvaise foi !!

Hors ligne

#3 21-07-2011 21:47:08

agent007
Membre
Inscription : 21-07-2011

Re : Entre copinage et démocratie, les ARP trinquent !

j'etais présent et c'était la 1 ere fois que j assistais à ce type de reunion  je le regrette .

j ai été choqué le mot est faible par ce que j'ai entendu et j ai quitté la salle à la pause . j'ai entendu des propos qui traduisaient un profond mépris de cette profession, à laquelle on demandait de rentrer dans le rang et de faire un effort pour présenter ses salutations distinguées auprès du seigneur et maître .

ce n'était pas tout à fait ca dans le texte mais l esprit est la . comment ne pas être ecoeuré par tant de mepris y compris par les 2 organisations paradant aux cotés des seigneurs j'ai jamais vu autant de mecs autour d'une table qui ciraient les pompes gratuitement aux seigneurs

Vivement les prochaines élections présidentielle que tout ça soit balayé

Dernière modification par agent007 (21-07-2011 22:07:48)

Hors ligne

#4 22-07-2011 08:16:22

bernier
Membre
Inscription : 22-07-2011

Re : Entre copinage et démocratie, les ARP trinquent !

Ce n'est pas le syndicaliste que je suis depuis de nombreuses années qui s'exprime ici aujourd'hui, mais la personne humaine...

Tout cela me rappelle les phrases devenues célèbres de notre cher Président Sarkozy, je cite : "Casses toi pauvre con" dite lors de l'inauguration du salon de l'agriculture le 23 février 2008 et une non moins célèbre phrase qui devait "nettoyer les banlieues" en 2005 en les "passant au karcher" !!!!!!!!!!!!!!!

Je ne suis pas loin de croire que ces phrases devraient s'appliquer sans détour à certaines personnes du ministère de l'Intérieur auteurs de propos inqualifiables hier et prenant toute l'activité de la recherche privée pour des "barbouzes" à la solde du Ministère.

En effet, il ne faut quand même pas oublier que ce sont nos clients qui vont être chargés de payer la contribution de 0.5% pour financer le CNAPS qui a un budget pharaonique de près de 15 millions d'euros (voir l'article 19 de la loi de finances rectificative 2011)!!

Comme la citation un ou deux message plus haut, vivement les prochaines élections présidentielles que "saute tout ce beau monde" gravitant dans la stratosphère présidentielle.

ou alors, faisons appel aux basques pour tout faire sauter... big_smile

Dernière modification par bernier (22-07-2011 08:35:42)

Hors ligne

#5 22-07-2011 08:51:07

FRANCK.C
Membre
Inscription : 22-07-2011

Re : Entre copinage et démocratie, les ARP trinquent !

Bonjour
Ce qui est dommage, c'est la bataille de communiqués entre les différentes organisations professionnelles. On se croirait dans une cour de récréation ce qui enlève beaucoup de crédibilité...

Hors ligne

#6 22-07-2011 09:07:11

bernier
Membre
Inscription : 22-07-2011

Re : Entre copinage et démocratie, les ARP trinquent !

FRANCK.C a écrit :

Bonjour
Ce qui est dommage, c'est la bataille de communiqués entre les différentes organisations professionnelles. On se croirait dans une cour de récréation ce qui enlève beaucoup de crédibilité...

Euh...citez moi les organisations professionnelles qui ont communiqué sur ce qui s'est passé hier à Paris et sur celles qui ont communiqué sur la mise en place du CNAPS ? il n'y en a qu'une ! le CNSP-ARP  big_smile

Hors ligne

#7 22-07-2011 11:00:25

Charles
Membre
Inscription : 22-07-2011

Re : Entre copinage et démocratie, les ARP trinquent !

d'après les échos que j'ai eu d'autres participants qui sont resté jusqu'à 17h30, voici ce qu'il m'a été rapporté et ce qu'ils ont compris :

1) - la profession n'a pas été consultée pour l'appel à candidature lors du vote organisé par la CNDEP.
2) - seul le SNARP aurait répondu à la demande de concertation du ministère, notamment lors de la réunion de Nantes qui avait été boycottée par les autres organisations.
3) - JED aurait été nommé car il aurait été présent à chaque réunion en faisant valoir le travail accompli pour le bien de la profession, sans compter qu'il est sur place et très disponible.
4) - le ministère aurait décidé de prendre les choses en main au vu du manque de cohésion des professionnels et des organisations.
5) - les contrôles envisagés devraient surtout permettre d'assainir la profession en écartant tous ceux qui sont en irrégularité ou qui exercent d'une façon malhonnête.
6) - cette réunion aurait été perçue comme une réunion d'information et que rien ne serait figé actuellement, mais c'est le ministère qui va décider de la suite.
7) - certains pensent même qu'il faudrait sortir de la loi de 1983.

voilà en quelques mots un autre ressenti.
effectivement si notre profession ne se reconnaît pas dans la règlementation et dans la forme de fonctionnement du CNAPS, autant en sortir et saisir le Conseil Constitutionnel, les parlementaires pour faire une proposition de loi spécifique à notre profession avec la constitution d'un Ordre professionnel et éventuellement voir toutes les possibilités de recours avec des avocats spécialisés.
mais au vu de ce que j'ai entendu, la profession est partagée et divisée, tout ça mérite réflexion car les réactions à chaud ne sont pas toujours lucides et peuvent être partisanes.
je propose qu'on réfléchisse tous ensemble sur les actions à prévoir ainsi que de se rapprocher des autres organismes qui souhaiteraient eux aussi sortir de la loi de 1983.

bien à vous
Charles

Hors ligne

#8 22-07-2011 11:48:53

bernier
Membre
Inscription : 22-07-2011

Re : Entre copinage et démocratie, les ARP trinquent !

Charles a écrit :

d'après les échos que j'ai eu d'autres participants qui sont resté jusqu'à 17h30, voici ce qu'il m'a été rapporté et ce qu'ils ont compris :

1) - la profession n'a pas été consultée pour l'appel à candidature lors du vote organisé par la CNDEP.
2) - seul le SNARP aurait répondu à la demande de concertation du ministère, notamment lors de la réunion de Nantes qui avait été boycottée par les autres organisations.

ENTIEREMENT FAUX

Sur le point 1, le contrôle par huissier de justice a été mise en place sur la demande du SNARP !!

Sur le point 2, La Présidente du CNSP-ARP et moi-même, ont été reçu deux fois au ministère de l'Intérieur au début du mois de décembre 2010!

- Le premier jour par Monsieur LEBLANC, administrateur civil et actuel Chef de Bureau des polices administratives au Ministère de l'Intérieur

- Le 2ème jour par Monsieur BLANCHOU, Préfet hors cadre, délégué interministériel à la sécurité privée.

Il nous a même été déclaré devant un témoin appartenant au Ministère de l'Intérieur que je cite : "nous serons amené à nous revoir prochainement car vous serez associés aux travaux préparatoires du CNAPS"

En outre, au cours de ce même entretien avec Monsieur BLANCHOU, nous avions déjà abordé le financement du CNAPS et divers autres points dont la déontologie. Il était déjà question d'une taxe de 0.5 % ! Comme quoi, cette taxe n'est pas nouvelle même si rien n'était encore figé à cette époque.

De plus, ce n'est pas parce que nous reçevons un carton d'invitation d'une organisation quasi inconnue des services ministériels que nous devons nous y rendre.

Quant au boycott de la manifestation soit disant nationale, il est quand même surprenant de lire qu'une organisation qui ne serait pas représentative de la profession puisse à elle seule inviter tous les détectives de France et de Navarre à ne pas s'y rendre ! Whaouuu Ils sont hypers forts au CNSP-ARP !!!

Difficile de lutter face à autant de mauvaise foi et autant de si mauvais comportements !!!!

Au delà de cet entretien et de ce qui se passe actuellement, ce que nous retenons est qu'il est impossible d'établir un dialogue de confiance avec des personnes qui disent "blanc par devant" et "noir par derrière" et que tout se fait par "copinage" voire entre même "frères" !!!!!!!!!

Nous n'avons jamais connu cela en 15 années d'expérience syndicale passées à tenter de défendre au mieux les intérêts de la profession et des détectives eux-mêmes !

Dernière modification par bernier (22-07-2011 12:39:57)

Hors ligne

#9 22-07-2011 12:19:26

Charles
Membre
Inscription : 22-07-2011

Re : Entre copinage et démocratie, les ARP trinquent !

je pense qu'il faut maintenant rassembler tous les éléments à charge et faire valoir la position du CNSP, si il y a une situation quasi délictuelle il faut la dénoncer et faire éclater la vérité, car les professionnels n'écoutent pas tous les sons de cloche, j'ai même entendu des mots durs contre le CNSP.
un bras de fer contre l'administration finit toujours mal, à moins que les éléments produits soit percutants et réels et qu'une procédure puisse rétablir la réalité, même si elle doit être longue, il existe des référés et des recours pour cela.
adresser des courriers aux uns et aux autres ne servent à rien, il faut qu'il y ait un contradictoire et si les rumeurs disent vrai passez aux actes, car personne ne comprendrait qu'on laisse faire.
en effet j'ai entendu dire et j'ai pu lire que certains copinaient, qu'ils étaient voisins et qu'ils faisaient partis des mêmes cercles, il existe des instances capables de faire la lumière sur ces pratiques, je ne citerais que le procureur De Montgolfier qui avait mis de l'ordre à Nice et dans la magistrature à cause de méthodes utilisées par des pseudos "frangins". si cela était vérifié en l'espèce il serait anormal qu'on fasse de l'affairisme en détournant des systèmes propres et sains. le compérage en l'occurence est répréhensible, avantager quelqu'un à cause de la même appartenance pour en léser d'autres est proprement scandaleux et renvoit à d'autres méthodes utilisées par les officines.
tout ça doit être vérifié en toute transparence. la justice dans notre pays est indépendante et si il faut la saisir pour découvrir la vérité il faut le faire, on n'a que faire des ragots, c'est la vérité que nous voulons !!!

Hors ligne

Pied de page des forums